Les ventes de sacs plastiques en Grande-Bretagne ont diminué de 90%

- Aug 06, 2019-

Selon les nouveaux chiffres du gouvernement, les ventes de sacs en plastique chez les sept plus grands détaillants britanniques ont chuté de 90% depuis l'introduction de la taxe de 5 pence en 2015.

Les chiffres du gouvernement ne donnent pas de comparaison des ventes totales de sacs en plastique depuis 2015, mais indiquent que les Britanniques achètent en moyenne 10 sacs par an auprès des détaillants les plus populaires, contre 140 avant l'introduction de la charge en 2014.


Le département de l'environnement, de l'alimentation et des affaires rurales (DEFRA) a déclaré dans un communiqué publié le 31 juillet qu'Asda, marks and spencer, morrisons, Sainsbury's, le groupe coopératif, tesco et waitrose avaient vendu 490 millions de sacs en plastique à usage unique en 2018 - 19, pour un total de 549 millions de sacs en moins, soit une baisse de près de moitié par rapport à l’année précédente.

Tous les grands détaillants ont enregistré une baisse de 37% en un an de leurs ventes de sacs en plastique à usage unique, qui ont atteint 1,11 milliard d'euros.

La Grande-Bretagne a introduit une taxe de 5 pence pour les sacs en plastique en octobre 2015 dans le cadre d'une campagne nationale de répression des déchets en plastique.

En août 2018, le gouvernement a annoncé son intention d’étendre à tous les détaillants la redevance pour les sacs en plastique à usage unique et de porter la redevance minimale à au moins 10 p.

Jusqu'à présent, les petites et moyennes entreprises qui renoncent aux frais pour les sacs en plastique ont fourni environ 3,4 milliards de sacs à usage unique par an, selon la déclaration de DEFRA.

L'organisme professionnel représentant 40 000 petits détaillants a offert une redevance de 5 pence, mais cela ne représente qu'un cinquième environ des quelque 220 000 petites entreprises britanniques.




Une paire de:Coke et Pepsi ont quitté l’association des plastiques Un article:Le Panama est devenu le premier pays d'Amérique centrale à interdire les sacs en plastique